Bio

Mon premier contact avec la photographie fût à l’âge de neuf ans lorsque ma grand-mère acheta un appareil photo Kiev 66 en provenance de Pologne. Cet objet était pour moi si mystérieux et hypnotique, et ce, bien que je n’eut aucune idée de la façon dont il fonctionnait.
Dix ans plus tard, je décidais de commencer à utiliser cet étrange appareil. J’étais devenu photographiquement enthousiaste et cela m’entraîna dans un tourbillon de rencontres intéressantes m’apportant de nombreuses sources d’inspiration, je photographiais ces gens et certains devinrent mes mentors en m’enseignant le maniement de toutes sortes d’appareils photos et de matériels photographiques tout autant que la technique de développement des films et ses méthodes traditionnelles.
J’ai essayé une large variété d’appareils photos et de procédés photographiques. J’étais intéressé par l’originalité et par-dessus tout par les personnages qui surgissaient sur l’image ce qui me surprenait et m’intriguait beaucoup jusqu’au jour où je découvris que j’étais captivé par la recherche de ces instants.
A l’âge de vingt-quatre ans, j’ai décidé de suivre une formation professionnelle à l’institut de photographie de Paris SPEOS qui m’amena à devenir un photographe professionnel freelance exerçant dans le domaine de photographie publicitaire, notamment celle des intérieurs parisiens. En complément, je réalise également des reportages photo pour les magazines de décoration.
Je photographie le plus souvent sur des films moyens et des appareils photos grand format, utilisant des appareils digitaux tels que Canon ou Leica.
La photographie est pour moi comme une purification de l’esprit, un enchantement véritable à l’effet thérapeutique certain.
Lorsque je photographie, je pense toujours au moment de vérité, c’est-à-dire à l’instant précis où le décor s’assemblera pourra contenir l’ensemble des éléments qui donneront à la composition, son caractère énigmatique, son étrangeté, le mystère de sa forme, de sa texture, ses lumières et ses couleurs.
Je peux difficilement dire que la signification même, de l’objet soit un intérêt concret pour moi, ce que je recherche surpasse cette notion car toute mon attention se porte sur la transformation de cet objet. La distorsion du sujet et ce qu’il signifie dans la composition sont essentiels dans ma démarche.
C’est ce que je recherche à travers la photographie, c’est jouer avec la matérialité et l’immatérialité de ce qui nous entoure, l’espace, le temps, ce qui nous est familier et ce qui est nous plus lointain et suggérer une certaine abstraction des sujets et des formes.